1er vol d’un aérostat dirigeable
motorisé à l’aide d’une pile à combustible
 
 
 
Lors d'une Assemblée générale de l’association « Objectif Base Dirigeables », le samedi 10 Février 2007 à l’Ecole Normale de Cachan, Hervé Kuhlmann nous présentair le projet Dirisoft et le Hangar de Mantes.
Initialement, ce hangar situé à Mantes la Jolie (78) aurait pu accueillir le dirigeable de Jean Louis Etienne (mission Total Pole Airship). Ce batiment est en assez mauvais état, mais sert actuellement de site pour tester le ballon d’Hervé.


Récit et photos Christophe Lascève


Samedi 29 sept - Mantes la jolie
La veille un message d'Herve me prévient que le vent devrait tomber. De mon coté, Paris intra-muros : vent léger mais présent. Je prévois une bonne paire de gants, un blouson étanche, une longe drisse, le canif multifonctions qui ne me quitte plus... un appareil photo, et des lunettes de Soleil

Hervé a prévu de voler dans une fourchette de 15h30 à 17h30. La météo est au rendez-vous : une couche nuageuse laisse promettre du soleil et de la gare St Lazare à Mantes la jolie j'ai pu observer la Pétole tout le long du trajet.
   
J'ai vite trouvé le hangar «SULZER», à Mantes, visible du train sur la gauche, il est aussi inutile de faire le grand tour, pour y entrer, l'entrée principale vitrée de front face à l'entrée suffit... (Taille du hangar, de 280m de long, 20m de large et 20 m de hauteur)
 

A l'intérieur le ballon gonflé, amarrée et ancré, bien au fond à l'abri du vent, dans cette vieille usine délabrée et squattée par une escadrille de pigeons. Le vent est toujours absent mais le Soleil pointe.
Je retrouve Hervé qui me rassure, il attend encore du monde. J'en profite pour faire des photos avec son autorisation, les collègues arrivent au compte goutte.

Le Soleil chauffe... J'improvise une manche à air avec un vieux bout de canne à pêche et 2-3 mètres de rubalise. Hervé a prévu de faire un aller-retour de Mantes-la-ville à Moisson, donc deux équipes de 3 hommes, une à la base de loisirs et l'autre suiveuse. Les deux sont équipées de bouteille à hydrogène pour le ravitaillement.

Pour rappel, Moisson est un lieu historique dans l’histoire des dirigeables : 1902, les frères Lebaudy y ont fait construire et voler des ballons dirigeables. Le premier vol eut lieu le 13 novembre 1902.
Une stèle en hommage aux frères Lebaudy fut inaugurée en 2002 à l'occasion du centenaire de ce vol.


Pour sortir le ballon du hangar ce fut plutôt simple, nous sommes passés au-dessus des tôles qui ferment le hangar.

 
A l'extérieur un gros nuage noir, style orage, nous arrive dessus par l'ouest, il est difficile de savoir si le peu de vent observable par nos rubans improvisés, est du aux thermiques de la grande dalle de béton ou par l'aspiration du nuage. Moi, à l'amarrage du nez avec la manche à air à bout de bras pour que les autres s'alignent sur le ruban. Nous remontons en crabe le long du hangar sur une zone dégagée.
 
Hervé a appelé la météo une dernière fois, puis au commande de son ballon fait un essai moteur : la pile fait des siennes mais finit par démarrer (Droite et Gauche). Le dirigeable est propulsé par 2 moteurs électriques.
 
L'ordre de larguer les amarres des flancs est donné, et moi j'avance doucement pour le laisser monter en laissant du mou. D'un coup de moteur il prend vite de l'altitude et part plein Nord alors qu'il était prévu de remonter vers l'ouest.

Quelques secondes plus tard, je fais réagir les équipes pour que les retrouvings partent (l’équipe chargée de récupérer le ballon son arrivée, là où il se trouvera). Le seul moyen de rejoindre la base de loisirs de Moisson, c’est en voiture.

Il faut faire de grands détours pour prendre les ponts et vite je perds le visuel du ballon qui ne semble pas prendre d'altitude mais qui se dirige bien dans la bonne direction. Nous croisons un para moteur et plus loin j'aperçois un planeur.
On finit par arriver sur la base, là ou Mr le Maire et plusieurs personnes guettent... Par un appel, Hervé nous apprend qu'il a une panne mécanique due à une pale qui touche son mat (droit) et qui l'a obligée à se poser dans un champ de l'autre coté du lac de la base (à 3mn de vol). Le temps de saluer Mr le Maire et 30mn plus tard nous retrouvons la 2ème équipe, le ballon est déjà dégonflé et embarqué... Un grain imprévu nous tombe dessus et nous trouvons un sac plastique pour protéger la pile (merci météo France...)
Bref, ce fut une belle journée très intense en émotion et peut être historique...
 
Récit et photos P. Mouchague
Nous retrouvons Christophe lors de la Fête des Transports à Paris (26 - 28 octobre). Cette manifestation organisée par Gérard FELDZER (Président de l'association Transports Passion et Directeur du Musée de l'air et de l'espace du Bourget) a pour but de nous faire découvrir les dernières innovations technologiques
   

Le thème retenu, « l’innovation au service du développement durable » est au centre de l’actualité et des préoccupations de chacun. Puisque aujourd’hui le réchauffement climatique est une réalité observable par tous, la mutation des transports vers l’ère de l’après-pétrole est de la responsabilité des industriels, des opérateurs mais aussi des utilisateurs.

C’est au niveau du Pont Alexandre III que le dirigeable d’Hervé est exposé. Un panneau donnant des explications sur le dirigeable et sur l’utilisation de la pile à combustible aurait été bienvenu et apprécié par le public, qui ne connaissait pas la particularité de cet engin.

Pas loin de lui, un catamaran avec une coque « perce-vague » et un moteur diesel fonctionnant aux bio-carburants. Earthrace se trouve là car il est actuel-lement en tournée promotionnelle pour trouver des commanditaires.

     
Un autre rendez-vous à ne pas manquer :
Les 1ères journées scientifiques Dirisoft qui auront lieu à Mantes la Jolie les 6 et 7 décembre 2007, au Centre d’intégration et d’expérimentation.