Un cinéma volant ? .... Le Vidéodrone
par l'Atelier Ludale
Retour Aerohistory

 

Octobre 2007, pour la 3ème année consécutive, la Fête des Transports a donné rendez-vous aux curieux, passionnés, professionnels ou simples utilisateurs de tout ce qui roule, qui flotte et qui vole. L’exposition « Transports d’Avenir », installée sur les Champs Elysées et les berges de la Seine, est plus que jamais placée sous le signe de « l’innovation au service du développement durable ».

C’est lors de cette exposition que nous avons découvert une drôle de machine, un ballon en forme d’œuf, gonflé à l’hélium. A ce moment là, il s'agissait d'une maquette, d'un projet de projection vidéo sur la toile du ballon...

le 4 juin 2009, Ludale, porteur de ce projet présente pour la première fois le Vidéodrone, c'est son nom, lors de la 60e édition du Carrefour des Possibles, dans le cadre de Futur en Seine.

Le Vidéodrone est un ballon-drone radiocommandé.  Il est doté d’un système unique de vidéo-projection embarquée lui permettant de diffuser des images sur sa propre enveloppe tout en volant librement dans le ciel lors d’événements nocturnes, de type concerts ou spectacles.

Il mesure 5m de haut et la taille des écrans permet au spectateur de suivre l'animation quelque soit son point de vue autour du ballon, et ce jusqu'à 25 m de recul. La luminosité de l'écran émet un signal attractif pour le public dans un périmètre de 60 m autour du ballon.

De plus, le ballon peut diffuser simultanément trois films sur son enveloppe. Une caméra embarquée peut filmer un événement, un spectacle et le projeter en direct sur l'enveloppe. De cette performance découle une nouvelle forme de communication. Ainsi, le Vidéodrone offre aux publicitaires et autres médias un nouvel outil de communication événementiel, à la fois attractif, écologique et innovant.
 
 
Ci-dessus, vidéo du baptême de l'air du Vidéodrone, le 4 juin 2009, à l'ancienne Bourse de Paris, dans le cadre du festival Futur en Seine
 
 
Lundi 27 juillet 2009, nous retrouvons Ludale, dans le Hangar à Dirigeables d'Ecausseville. Il faut dire que les dimensions de ce bâtiment sont appropriés pour des tests : temps de gonflage, installation des 3 vidéo-projeteurs dans le ventre du ballon... Et comme le ballons va rester un mois ainsi gonflé dans le hangar, c'est une mise à l'épreuve pour l'étanchéité de l'enveloppe. (Voir le vidéodrone dans le hangar)
 
 
Impression étrange que cet écran de cinéma volant, projet innovant dans le monde de l'événementiel, qui évolue dans ce lieu historique, ou d'autres ballons ont évolué, mais pour effectuer des missions en temps de guerre, assurant par leur simple présence une dissuasion efficace contre les sous marins ennemis.
 
 
Ci dessus, quelques détails du Vidéodrone : Ouverture du trou d'homme, qui permet, lorsqu'il est gonflé à l'air, de travailler à l'intérieur du ballon. La caméra embarquée qui se trouve sous le ballon et qui peut être commandée à distance. Photo de droite : deux hélices radio-commandées, placées de chaque côté et qui permettent le déplacement
 
 
 
En savoir plus sur Ludale et le Vidéodrone : contact**AT**ludale.fr                          crédit photos : Jacques Hochet - Patrick Mouchague
remplacer le **AT** par @