UN APRES MIDI AVEC LES BALLONS


Accueil
   
               

Ballons pour la science

  Ballons à gaz,
les grands voyages, les compétitions
  Ballons à air chaud,
le sport, les associations
               

Gros dirigeables,
le transport, la surveillance, l’humanitaire

  Les passagers,
le tourisme en dirigeable
  Dirigeables légers,
le spectacle, le ludique, la publicité
               

Les ballons pour la science - Nicolas Verdier

 
Il y a plusieurs divisions au CNES, mais l'ensemble des activités ballons est implantée sur le centre spatial de Toulouse (Division BALLONS du CNES).

Nicolas Verdier, Chef de la Division Ballon du CNES, revient sur quelques dates importantes :
  • 1892, Gustave Hermite lance un ballon sonde à plus de 1000 mètres d'altitude (NDLR : certains ballons sondes étaient retrouvés à près de 80 km de Paris !)

  • Auguste Piccard s'élève en ballon libre dans la stratosphère, le 27 mai 1931 à Augsbourg (NDLR : Il atteint l'altitude de 15 781 mètres, qui fut homologuée comme record du monde)

  • 1960, les ballons stratosphériques ouverts (BSO) dont l’enveloppe est remplie d'un gaz plus léger que l'air, assurent des missions de courtes et moyennes durée comprises entre 1 h et 4 jours à des altitudes variant entre 20 et 45 km, avec des expériences d'un poids compris entre de 100Kg à 1 tonne.
   
  • 1970, les ballons pressurisés stratosphériques (BPS) permettent des vols de quelques semaines à quelques mois, mais les matériaux utilisés n’autorisent pas une masse élevée très importante (3 à 40Kg)

  • Dans les années 80, mise au point des ballons MIR (Montgolfière à Infra Rouge) pour des vols scientifiques de longue durée dans la stratosphère.
    De jour, le ballon MIR vole à une altitude de 28 km à 32 km et de nuit, entre 18 et 22 km. Ces ballons sont réchauffés uniquement par la chaleur du soleil pendant le jour ou par le rayonnement infrarouge terrestre pendant la nuit. La masse soulevée est de 30 à 50Kg
  • Depuis les années 2000, Ballon Aéroclipper (BA)  ballon équipé d'un câble prolongé par un guide rope en contact avec la surface de l'océan, (principe de l'équilibre d'Archimède) qui pourrait couvrir des milliers de kilomètres sans interventions humaines pour un coût relativement modeste. Toujours en cours de développement.
Les ballons transportent des nacelles, qui se composent d'une plate-forme et d'une charge utile principale destinée aux mesures dynamiques. Nicolas Verdier nous fait passer un modèle de sonde qui transporte différents instruments de mesures. Cette sonde a été baptisée « sonde Dollfus » en hommage à Audouin. (photo de droite)

Voir la fiche descriptive des ballons (leur forme, volume, altitude, durée de vol ...)

Les projets du CNES
(http://www.cnes.fr/html)

2007 : FIREBall (ballon UV - Milieu Intergalactique chaud)

 
2007 : VASCO (Aéroclipper – 8 ballons - pour une amélioration des prévisions saisonnières dans le secteur Indo-Pacifique)

2008
 : SCOUT (Montgolfiere infra Rouge)